Se poser ?

Publié le par Yaël

Il y a quelques temps de cela, je discutais avec une parente. Elle avait dans les 25 ans et vivait entre deux continents par tranche de six mois. Elle était très heureuse de sa vie mais s'inquiétait car tout le monde lui disait qu'il faudrait qu'elle songe à "se poser". Cette expression me laisse rêveuse. Que veut dire pour un être vivant "se poser" ? Est-ce s'asseoir sur une chaise et ne plus bouger ? Se visser à un bureau ou dans une maison ?

Plus sérieusement, je n'aime pas l'idée sous-entendue par ce terme. Il laisse croire qu'il y a un âge de la vie pour avancer, découvrir, changer et puis un âge où il n'y a plus qu'à s'installer dans la vie construite et ne plus en bouger. Si tel est le cas, la deuxième partie de la vie est bien ennuyeuse, ne pensez-vous pas ?
Surtout rien n'est plus faux. La vie ne s'arrête pas après l'âge de vingt-cinq ans. L'humain est en perpétuelle évolution. Chaque âge de la vie apporte ses expériences, ses remises en question et ses changements.

J'ai une vie en apparence "posée", je suis mariée, j'ai un enfant, un travail sûr et je n'ai pas déménagé depuis deux ans. Pourtant, je ne me sens pas "posée". Bien sûr, il y a des "invariants", des bases solides dans ma vie : ma famille mais je continue de changer et d'apprendre.
Je connais mon mari depuis plus de huit ans et pendant ses huit années, j'ai évolué. Je ne suis plus la même personne qu'il a rencontrée et lui aussi a changé. Notre fils nous a fait grandir. Des lectures, des rencontres ont modifié nos façons d'appréhender le monde. Nous continuons notre route ensemble mais ce chemin n'est pas tracé. Nous n'avons jamais fini d'apprendre. Nous nous construisons en permanence.
Un jour, un deuxième enfant va encore modifier notre famille et en grandissant, nos enfants nous apprendront encore à nous remettre en question.
J'espère que tant que nous serons vivants, nous ne serons jamais posés.

Publié dans Réflexions éparses

Commenter cet article

Dine 18/09/2008 12:11

"Se poser", bonne question, nous qui rentrions en France pour "nous poser" près de nos familles... Finalement notre "équilibre" n'a jamais été autant boulversé depuis ! Après réflexion, non, être posé ne veut plus rien dire, la vie est bien trop imprévisible, et comme toi j'espère qu'on continuera à évoluer encore longtemps...

Yaël 24/09/2008 21:00


Merci pour ton passage Blandine... Je crois que depuis que tu as posté ce commentaire, votre équilibre a été encore plus bouleversé, non ? ^_^


Bérengère 16/09/2008 20:29

Un pti "tag" pour ton blog que j'ai apprécié parcourir et qui est très agréable ! Pour de plus amples infos, rdv sur mon blog, berouandco.over-blog.comBisesBérengère