Mes fanfictions

Publié le par Yaël

 Après bien des hésitations, je vais oser présenter timidement les propres fanfictions. Si vous ne connaissez pas ce type d'écrits, je les présente dans un précédent article : Qu'est-ce qu'une fanfiction ?
J'en ai donc écrit plusieurs sur un dessin animé qui passait dans ma jeunesse : Sous le signe des mousquetaires
Ce dessin animé est une (très) libre adaptation des romans de Dumas (à ne pas confondre avec une précédente adaptation où les mousquetaires étaient transformés en chiens). Le principal changement effectué par les Japonais a été de transformer le personnage d'Aramis : à la place d'un mousquetaire intriguant et séducteur, nous pouvons découvrir une jeune femme travestie afin de venger l'assassinat de son fiancé (changement assez radical, il faut en convenir).
J'ai toujours été fascinée par les personnages de femmes travesties (je reviendrai sans doute plus longuement dans un autre article sur les raisons de cet intérêt). Adorant également les romans de cape et d'épée (j'ai découvert le plaisir de la lecture sur le Bossu de Paul Féval), j'avais adoré cette série aux dialogues bourrés de vieilles expressions françaises. Pour la découvrir, je vous conseille de faire un tour sur le site qui lui est consacré et les épisodes sont également en ligne sur YouTube).

Mais revenons à nos moutons, c'est-à-dire à mes fanfics. Il y a un an de cela, j'ai commencé à écrire des histoires tournant autour de cette Aramis femme. C'était d'autant plus agréable que ce personnage demeure très mystérieux dans la série, je pouvais donc laisser cours à la créativité... Bon, va-t-elle enfin se décider à nous montrer ces satanés textes ? vous demandez-vous. Oui, ça vient, ça vient...

  • L'histoire de Renée (le jeunesse d'Aramis) : C'est mon premier texte. Ecrit en une dizaine de jours, il reprend la trame esquissée dans la série. Il est court, maladroit et assez peu abouti. Je le mets quand même car ce premier jet est lié aux suivants et il permet de voir le chemin que j'ai effectué au niveau du style.
  • Coeur de femme : Plus riche et plus construit, c'est le texte que j'ai eu le plus de plaisir à écrire. Il comporte quand même bon nombre de maladresse.
  • Première mission : C'est celui que j'ai eu le plus de mal à écrire. Il est plus sombre, moins romantique. Mais c'est pour le moment celui dont je suis le plus fière. C'est pour moins le plus inventif. Dans celui-là, je me suis vraiment affranchie de la série (tout en restant cohérente avec le support de base) pour m'approprier totalement les personnages.
  • Faux-semblants : Encore en cours d'écriture, c'est le premier que je mets en ligne au fur et à mesure que je l'écris. C'est amusant et stimulant d'avoir tout de suite les réactions des lecteurs. Je pense qu'il me faudra toutefois le retravailler ultérieurement.
Bon, je crois que j'ai tout présenté. Je peux juste ajouter que ces histoires peuvent être lues sans difficulté même sans avoir vu le dessin animé auquel elles se rattachent. (J'ai l'impression de faire l'article...)
J'espère que vous prendrez du plaisir à cette lecture.

Publié dans Ecriture

Commenter cet article